.

.. Accueil .. .. Horaires ..

.

Tarif : 12 €

4 à 12 ans : 7€

Durée : 1h15

Aller-retour

06 64 27 62 15

Télécharger notre brochure

. Croisieres decouverte de la Laita à l'anse de St Maurice à bord du Sirene III

A la découverte de la Laïta

Embarquez pour une découverte de la Laïta jusqu'à l'anse de St Maurice.

L'équipage vous fera découvrir, au fil de la marée, l'histoire des méandres de cette ria, ancienne voie de commerce maritime. Vous y découvrirez les anciens sites mytilicoles et sabliers, le moulin à marées, les traces de la navigation de commerce...Une faune et flore préservées...

Marquant la transition avec les paysages du Finistère et du Morbihan, cette vallée littorale de 17 km, entaille franche dans les terres, s'est formée à la fin de la période glacière. La vallée s’inscrit encore dans un cadre très naturel, enfouie dans une végétation boisée dense où se mêle le cycle des marées, y amenant ces différents contrastes journaliers.

Les rives de la Laïta étaient déjà fréquentées aux temps préhistoriques, comme en témoigne la présence d'un tumulus dans la forêt de Carnoët. Le comte légendaire Conomor, véritable Barbe Bleue breton, y aurait élu domicile au VI siècle. Les vestiges de son château, le château de Carnoët, sont encore visibles aujourd'hui.

En l'an 868, les Vikings remontèrent la ria et détruisirent la ville de Quimperlé, appelée à l'époque Anaurot. Vers 1170, des moines originaires de l'abbaye cistercienne de Langonnet, sous la conduite de leur abbé Maurice Duault, s'établirent sur les rives de la Laïta et y fondèrent un établissement monastique, qui prendra par la suite le nom d'Abbaye Saint-Maurice de Carnoët.

Au début du XVIII siècle, des navires de 100 tonneaux pouvaient remonter la Laïta jusqu'à Quimperlé, ils y importaient du vin, des épices, et y exportaient blé, bois... mais l'ensablement progressif du lit, l'apparition d'une barre à son embouchure, conjugué avec le développement du réseau ferroviaire à la fin des années 1800, ont fait que la Laïta a perdu cette notion de voie de commerce maritime.

Seule l'extraction de sable qui s'est développée fin des années 1800 et l'activité mytilicole ancestrale ont entretenu cette voie jusqu'aux années 1990.

Aujourd'hui, inscrite dans un programme de préservation naturel "natura 2000" lié avec le conservatoire du littoral, tout est mis en oeuvre pour maintenir l'authenticité de ces lieux et la préservation de ses espèces naturelles...

Laissez vous surprendre...

 

 
©Laita Croisieres 2016